Le retour en force de la cuisine italienne 🍕🍝

Pour 94% des français, la cuisine italienne est leur cuisine favorite après la française. Un véritable honneur dans le pays de la gastronomie, mais vous savez, moi je pense que ces deux pays sont faits pour s’entendre gustativement. C’est au 15ème siècle que la France découvre la cuisine italienne et il s‘en est passé des choses depuis, on est partis pour le décryptage d’une histoire d’amour à la Roméo et Iseut ! 

1 . L’âge d’or de la cuisine italienne

Je ne veux pas être ennuyeuse mais pour commencer, on va parler géopolitique. Comme les tendances food se forment en partie avec les flux migratoires, il n’est pas étonnant que la cuisine italienne prenne ses marques à partir de la fin de la deuxième guerre mondiale. La France devient alors le pays favoris de ces cousins proches qui amènent dans leurs valises de nombreuses recettes économiques et délicieuses.

©Musée national de l’histoire et des cultures de l’immigration 

Dans les années 70, on observe une démocratisation des pizzerias qui pousse comme des lasagnes au thon (c’est ça l’expression non ?)
La cuisine italienne devient ultra-populaire et se démocratise sur tout le territoire. Si bien que dans les années 80, les restaurants italiens sont l’une des seules alternatives aux restaurants traditionnels français  abordables dans les villes de taille moyenne.Des prix et des goûts accessibles aux français chauvins, des produits courants et des plats réconfortants qui ne vous laisseront pas sur votre faim : un cocktail détonnant qui a fait la popularité de la cuisine italienne ! (C’est pas vraiment un cocktail, n’allez pas demander ça à un barman).

2 . Dépassée et démodée vous avez dit ? 

A partir des années 2000 ça sent le roussit pour l’Italie (particulièrement à partir de 2006, les français ont fait une overdose ). La multiplication des restaurants italiens a pu donner à cette cuisine une image bas de gamme, fast food cantonnée aux pizza et aux pâtes. Un manque d’originalité qui entraîne un désintérêt un peu plus marqué avec l’apparition de cuisines du monde entier. Son image bas de gamme vient d’abord de son prix et par conséquent des ingrédients utilisés mais aussi de son mode de consommation : les pizzas sont parfaites pour être mangées sur le pouce. 

Les français, en bon curieux gastronomes,  se lassent de cette cuisine dont ils pensent n’avoir plus rien à découvrir. 

S’ils savaient !

3. Des nouveaux acteurs qui nous bottent 

La cuisine italienne n’a pas dit son dernier mot et depuis quelques années, de nouveaux arrivants tentent de la dépoussiérer !

À Paris, les concepts de restaurants qui revisitent les codes traditionnels de la cuisine italienne fleurissent ces dernières années. Des recettes aux décors, des ingrédients à l’accueil, des concepts toujours plus immersifs pour vous faire voyager le temps d’un repas.

C’est le cas du Daroco, qui se décrit comme « la trattoria la plus glam de Paris » ou du Little Italy, qui vous propose de découvrir la gastronomie italienne depuis Manhattan🛫

The Little Italy, Paris.

Ces marques ont tendance à se franchiser, comme la Française Big Mama qui revisite (sans dénaturer) la pure tradition italienne avec des idées fraîches. Elle est aujourd’hui présente dans 6 villes de France ainsi qu’à Londre et à Madrid. De même, des nouveaux acteurs débarquent en France comme Eataly qui vient d’ouvrir son premier concept store à Paris.

Eataly,Paris.

Cette franchise italienne est un espace dédié à la gourmandise qui vous propose different restaurants, de délicieux produits venu tout droits d’Italie et même des cours de cuisine.
Tous ont bien compris que les valeurs italiennes devaient être transmises par l’accueil et la cuisine. Produits importés d’Italie, convivialité, simplicité et accent chantant sont au rendez-vous !

Cette renaissance se fait aussi par la découverte de nouvelles spécialités : fini les pâtes et pizzas, la cuisine italienne, c’est beaucoup plus large que ça ! Buffala et autres Spritz font un carton partout en europe et l’italie est reconnue pour ses produits de qualité toujours pleins de surprise, et je ne parle pas d’une surprise de type cafard hein.

4. Pizza, covid et tendances

Ces nouveautés ont été boostées par des tendances qui ont marqué profondément la société. Une envie de retour aux bonheurs simples mais aussi aux recettes simples avec le fait maison. Bingo, la cuisine italienne est truffée de plats réconfortants à partager. Les français perçoivent la cuisine italienne comme une cuisine de voyage et d’évasion : et ils en ont bien besoin depuis le début de la pandémie ! 

Les plats italiens ont un dernier avantage : ils sont parfaits pour la livraison et le click and collect. Ils se sont bien sûr extrêmement démocratisés et ont donc une place de choix sur les plateformes. Les français accordent de moins en moins de temps à leur pause déjeuner : la cuisine italienne est rapide, accessible, simple et surtout tellement bonne. Alors pourquoi s’en priver ?

Articles similaires

Emile Marchou

Emile et une huître

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Agenda 2022

#Avril 🥚

Lundi de Pâques : conseils pour sonner le début de la saison estivale dans votre restaurant    Pâques et ses traditions  Pâques …